Aujourd’hui, La Récréation Montréal vous présente le jeu : Orléans !

.

2 à 4 joueurs / 12 ans et + / 90 minutes / Placement d’ouvrier / Développement / Gestion

Catégorie interne La Récréation :

 

 

Vous avez peut-être déjà entendu parler d’Orléans. Pas étonnant : nombreux sont les joueurs qui le classent parmi leurs favoris !

Orléans est un jeu de stratégie et de placement d’ouvrier basé sur une mécanique originale de « bag building » (en référence à la mécanique de deck building… rassurez-vous, le but d’Orléans n’est pas de fabriquer des sacs !).

La table de jeu est principalement constituée de la carte géographique commune où les joueurs pourront déplacer leur pion, et d’un plateau qui récapitule les avancées des joueurs dans les différents domaines (agriculture, savoir…). Les joueurs disposent également chacun d’un plateau personnel où ils pourront placer leurs ouvriers.

Au début d’une manche, les joueurs pigent des ouvriers dans leurs sacs. Une carte événement pour cette manche, et un nouveau bâtiment (correspondant à une nouvelle action) sont également mis en commun pour tous les joueurs.

Les joueurs placent ensuite les ouvriers sur les actions qui les intéressent. Puis, chaque joueur effectuera une action activée, chacun son tour, jusqu’à ce que toutes les actions soient effectuées.

Le principe est très simple, cependant les actions que les ouvriers peuvent actionner sont très variées : obtenir de l’or, se déplacer sur la carte, améliorer ses connaissances, etc. Le type d’action le plus important est sans doute celui qui permet d’obtenir un nouvel ouvrier spécifique. En effet, chaque action doit être actionnée par des types d’ouvriers précis, et obtenir les bons ouvriers est une stratégie majeure du jeu. Les ouvriers obtenus sont placés dans le sac personnel du joueur et auront donc une chance d’être pigés à la manche suivante. Enfin, comme dans un jeu de deck building, il y a aussi la possibilité « d’épurer » sa réserve en plaçant les ouvriers superflus sur une planche à part, celle de la mairie, ce qui peut amener une récompense.

Se développer vite est important car cela permet de gagner certains avantages par rapport aux autres joueurs. Cependant, il ne faut pas négliger la carte géographique, au risque de voir les ressources et les emplacements de comptoirs qu’on convoitait disparaître au profit des adversaires.

Toute la subtilité du jeu est de trouver un équilibre entre ces deux priorités, qui, en outre, assurent une forte interaction entre les joueurs. Car non, Orléans n’est pas un jeu où on se développe tranquillement dans son coin. Même s’il n’y a pas de conflit armé, la compétition n’en est pas moins féroce !

Osons le dire : Orléans a sa place parmi les plus grands jeux de tous les temps !